dimanche 21 avril 2013

La Calmette 2013, première sélection nationale de Parcours, bilan

La première Sélection Nationale de parcours vient de se terminer, cela a été une très belle compétition. Très rude au niveau de la difficulté mais cependant plaisante à tirer. Au niveau des résultats du team dur, dur, l'effet sélection cette année encore n'a pas permis à Mylène de tenir le score. Malgré tous les efforts consentis, pas de résultat positif, mais la saison commence juste et d'autres compétitions se présenteront.

Pour ce qui est de la Sélection Nationale de Parcours 2013, c'est le retour du Parcours tel qu'il doit être auquel nous avons assisté cette année. Les spécialistes de la disciplines que sont François Noalhat et Roger Solane ont construit 24 jolis postes à cinq trajectoires sur le Domaine arboré de la Gardonenque. La charge que constitue cet aménagement est colossale. Le stand est en pleine mutation depuis deux ans et il a fallu remodeler les postes pour répondre au cahier des charges exigeant du Parcours. On peut dire que le challenge technique a été relevé avec succès par l'équipe du Stand. Restera à réaliser un effort sur l'aspect paysagé du stand, mais avec les atouts du lieu et quelques efforts dans ce sens, nous ne doutons pas que bientôt la Calmette sera un lieu incontournable de la discipline du Parcours.

Cette sélection est peut être le début d'une nouvelle orientation pour le Parcours de Chasse français, en effet de notre point de vue, la volonté de la nouvelle équipe fédérale semble être de revenir à un Parcours de Chasse qui se différencie du Compak Sporting. Ceci n'était pas le cas lors des années précédentes années pendant lesquels les deux disciplines se rapprochaient tellement que l'on ne retrouvait plus les caractéristiques de chacune tant et si bien que l'une et l'autre perdaient de leur charme. Le gagnant à 180 cela veut dire que nous ne sommes pas au Compak  Sporting mais bien au Parcours. La variété des postes proposés, passant de clairières fermées à de grands postes ouverts, présence de tours, de lanceurs spécifiques tout cela a permis aux  traceurs de proposer un tracé exigeant mais qui n'a jamais découragé, désespéré ou exaspéré le tireur, bravo à eux donc. Pour ceux qui ne le savent pas, le stand (François Noalhat et Roger Solane) construit des postes, propose des trajectoires, le traceur (Patrick Russo et Sylvain Mansard) les adapte le cas échéant ou les valide et établit le tracé de la compétition, emplacement des postes de tir, choix des simples et des doublés, c'est lui qui fixe le score à atteindre. Cette collaboration entre le stand et les membres de la commission fédérale a parfaitement fonctionné et a produit une belle compétition. 

Nous verrons bien si la tendance se confirme. Pour nous, pas de 2ème sélection à Courgenou pour des raisons de planning professionnel, nous le regrettons bien, mais nous suivrons de près le déroulement de celle ci qui s'annonce particulièrement intéressante pour plusieurs raisons. Bonne chance à nos amis tireurs qui feront le déplacement.

Voici quelques images de cette sélection qui s'est déroulée à la Calmette, afin de partager avec vous l'ambiance de ces journées de tir.